correspondant


correspondant

correspondant, ante [ kɔrɛspɔ̃dɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n.
• v. 1350; de correspondre
I Adj. Qui a avec qqch. un rapport de conformité, de symétrie; qui correspond à qqch. Elle a un poste important et un salaire correspondant (cf. En rapport). Les éléments correspondants de deux séries, de deux systèmes. homologue. Rechercher le mot correspondant, dans une autre langue. Géom. Angles correspondants, formés par deux parallèles et une sécante et qui sont l'un interne, l'autre externe, du même côté de la sécante (et égaux). II N. (1615)
1Personne avec qui l'on entretient des relations épistolaires. Avoir des correspondants dans plusieurs pays. Cette élève a une correspondante anglaise. Un correspondant fidèle, régulier. Personne à qui on téléphone. Le numéro de votre correspondant a changé.
Comm. Personne avec qui une personne, une société est en relation d'affaires et qui est chargée de la représenter.
2(1634) Personne employée par un journal, une agence de presse pour envoyer des nouvelles d'un lieu éloigné ( envoyé, 2. reporter, représentant). Correspondant à l'étranger. Correspondant local. localier. Correspondant spécial. De notre correspondant(e) permanent(e) à Washington.
3Membre d'une société savante qui réside dans un autre lieu et n'assiste pas régulièrement aux séances. Appos. Membre correspondant de l'Institut.
4(1781) Personne chargée de veiller sur un élève interne en dehors de l'internat. Charles Bovary « avait pour correspondant un quincaillier qui le faisait sortir une fois par mois » (Flaubert).
⊗ CONTR. Antagoniste, dissemblable, opposé.

Correspondant collaborateur d'un journal, d'une agence de presse, d'une chaîne de télévision ou de radio, qui transmet des informations ou des articles du lieu où il se trouve (province, étranger) à la rédaction centrale de son organe d'information.

correspondant, ante
adj. et n.
rI./r adj. Qui a des rapports avec, qui correspond. Des écrous et des boulons correspondants.
|| GEOM Angles correspondants, formés par deux droites parallèles que coupe une troisième et situés de part et d'autre de la sécante, l'un interne, l'autre externe. (Ils sont égaux.)
|| PHYS états correspondants: état de deux fluides qui ont même pression, même température et même volume réduits. V. réduit 1.
rII./r n.
d1./d Personne avec qui on est en relation épistolaire.
Par ext. Personne avec qui on est en relation téléphonique.
d2./d Personne chargée par un journal, une agence de presse, une station de radio ou de télévision d'envoyer des nouvelles du lieu où elle se trouve. Un correspondant de guerre.
d3./d Titre donné par une société savante à des savants résidant à l'étranger ou en province et n'assistant pas à ses réunions.
d4./d Personne chargée de veiller sur un jeune élève interne qui se trouve éloigné de sa famille.

⇒CORRESPONDANT, ANTE, part. prés., adj. et subst.
I.— Part. prés. de correspondre.
II.— Emploi adj. Qui correspond à quelque chose (cf. correspondre A).
1. Qui se rapporte, qui est en corrélation. Il n'y a donc point d'idées correspondantes aux sensations pures, mais seulement aux perceptions (MAINE DE BIRAN, Influence habit., 1803, p. 197). Ce grand chef me demande de lui donner, avec le grade correspondant, le commandement d'une escadrille (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 104) :
1. ... une maison à conduire, des domestiques à morigéner, une femme à supporter, des enfants à élever. Voilà ce dont je suis quitte; n'est-ce-rien?
— Mais du même coup, vous avez perdu les avantages correspondants.
GOBINEAU, Nouvelles asiatiques, La Vie de voyage, 1876, p. 322.
2. Qui est conforme, qui convient :
2. Comment! deux êtres si entièrement correspondants que rien n'existait dans l'un qui ne trouvât dans l'autre sa raison d'être, son but, sa satisfaction, son explication, son tendre commentaire (...) ces deux êtres n'auraient fait que se rencontrer un instant...
PROUST, Chroniques, 1922, p. 70.
3. Qui est analogue, équivalent, semblable. Elle comparait les parties de son corps aux parties correspondantes du mien (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 52) :
3. Un Français, nommé Lapouge, a calculé que de l'an 1100 à l'an 1500, l'Angleterre a été 207 ans en guerre et 212 ans de 1500 à 1900. Pour la France, les chiffres correspondants seraient 192 et 181 ans.
MAUROIS, Les Silences du colonel Bramble, 1918, p. 244.
Spéc., GÉOM. Angles correspondants. Angles égaux, déterminés par deux parallèles et une sécante situés d'un même côté de la sécante, l'un étant interne et l'autre externe.
Emploi subst. :
4. ... quelques grands artistes (...) nous rendent le service, en éveillant en nous le correspondant du thème qu'ils ont trouvé, de nous montrer quelle richesse, quelle variété, cache à notre insu cette grande nuit impénétrée et décourageante de notre âme...
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 350.
4. Qui est symétrique. Elle [une plante] peut avoir quelque régularité dans ses formes répétées, correspondantes ou alternes (Ch. BLANC, Grammaire des arts du dessin, 1876, p. 28).
5. Rare. Qui communique avec un lieu (cf. correspondre B 1). Il en part des avenues correspondantes avec une grande cité (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 204).
III.— Emploi subst.
1. Personne avec qui on est en relation épistolaire ou, par ext., téléphonique. Je suis sûrement le plus paresseux de tous vos correspondants, et vous n'auriez guère de mes nouvelles si je pouvais me passer des vôtres (COURIER, Lettres Fr. et It., 1809, p. 793) :
5. Il avait l'impression d'être (...) à un standard téléphonique où les conversations s'entrecroisent et où chaque correspondant à l'extérieur n'entend qu'une voix; ...
DRUON, Les Grandes familles, t. 1, 1948, p. 136.
Spécial.
a) Celui avec qui une personne, une société est en relation d'affaires et qui est chargé de la représenter. Les maisons de commerce en Angleterre ont des commis qui parcourent (...) tout le royaume pour visiter leurs correspondants (CONSTANT, Cahier rouge, 1830, p. 73). Dans le commerce on a des correspondants et pas d'amis (DUMAS Père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 360).
En appos. MM. Girard et de Waru, banquiers correspondants de M. Adrien Delahante (LAMART., Corresp., 1831, p. 231).
b) Personne en relation avec une société savante et qui lui est attachée par ce titre. (Membre) correspondant d'une Académie, de l'Institut. La Société royale m'a nommé correspondant (CONSTANT, Journaux, 1812, p. 381).
En appos. :
6. ... [il] n'avait plus qu'une ambition dans la vie, celle d'être élu membre correspondant de l'Académie des Sciences morales et politiques...
PROUST, Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 257.
c) Personne s'engageant, vis-à-vis de la famille et de l'établissement scolaire, à veiller sur un élève interne. Je vais m'occuper à lui trouver une maison où on le fasse sortir tous les 15 jours et où on lui serve de correspondant (LAMART., Corresp., 1830, p. 25).
d) PRESSE. Personne chargée par un journal de transmettre des informations sur les événements survenant dans son lieu de résidence. Correspondant en province, à l'étranger; correspondant permanent. Correspondant de guerre. Chargé de suivre les opérations militaires.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. depuis 1694. Fréq. abs. littér. :1 193. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 878, b) 1 563; XXe s. : a) 1 491, b) 1 735. Bbg. QUEM. 2e s. t. 3, 1972.

correspondant, ante [kɔʀɛspɔ̃dɑ̃, ɑ̃t] adj. et n.
ÉTYM. V. 1350; p. prés. de correspondre.
———
I Adj.
1 Qui a avec qqch. un rapport de conformité, de symétrie; qui correspond à qqch. Analogique, concordant, conforme, convenable, corrélatif, relatif.(Sans compl.). || Les numéros correspondants de l'autre série… || Les éléments correspondants de deux séries, de deux systèmes. Homologue. || Mots correspondants de deux langues. || Les effets correspondants de plusieurs causes.(Avec un compl. en à). || Fonds correspondant à une dépense. Applicable, implicable.
1 (…) de même qu'il y a trois espèces principales de corneilles (…) je trouve aussi trois espèces ou races correspondantes de choucas.
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, t. V, p. 96.
2 Si la richesse de langue s'y prêtait et qu'elle possédât huit cent dix-neuf mots correspondants aux huit cent dix-neuf teintes de la palette (…)
Diderot, Pensées sur la peinture.
(1762). Géom. Se dit de deux angles formés par deux parallèles et une sécante et qui sont l'un interne, l'autre externe, du même côté de la sécante. || Les angles correspondants sont égaux.
2 Qui correspond avec qqch. (dans le temps). Spécialt. || Trains correspondants. Correspondance, II., 3.
———
II N. (1615).
1 Personne avec qui l'on entretient des relations épistolaires, téléphoniques. || Les élèves de cette classe ont chacune une correspondante anglaise. || Avoir des correspondants dans plusieurs pays. || Un correspondant fidèle, régulier.(Au téléphone). Personne à qui on téléphone. || Le numéro de votre correspondant a changé.
3 Il me fit faire connaissance avec Jean Neaulme, libraire d'Amsterdam, son correspondant et son ami.
Rousseau, les Confessions, X.
Comm. Personne avec qui on est en relation d'affaires, par courrier, télex, etc. || Ce commissionnaire, cet entrepositaire, ce fournisseur, sont des correspondants de la maison X. || Ce banquier est le correspondant du Comptoir d'escompte.
4 Pour subvenir aux frais de l'entreprise,
On lui donna mainte et mainte remise,
Toutes à vue, et qu'en lieux différents,
Il pût toucher par des correspondants.
La Fontaine, Contes, « Belphégor ».
2 (1634). Personne employée par un journal, une revue, une agence d'informations pour envoyer des nouvelles d'un lieu éloigné ( Chroniqueur, envoyé, reporter, représentant). || Les correspondants d'un journal. || Correspondant particulier. || Correspondant local, régional; correspondant à l'étranger. || Correspondant de presse. || Correspondant diplomatique. || Correspondant de guerre. || De notre correspondante permanente à Washington… || Nous apprenons, par notre correspondant; notre correspondante nous câble, nous transmet la nouvelle suivante. || Un correspondant bien informé.
4.1 Et une résidence à piscine au Country Club, qui n'est pas celle d'un correspondant de presse ordinaire : maîtres d'hôtel, garden-parties, dîners aux chandelles.
Régis Debray, l'Indésirable, p. 169.
3 Membre d'une société savante qui réside dans un autre lieu et n'assiste pas régulièrement aux séances. || Correspondant de l'Institut, de l'Académie des sciences morales. Appos. (ou adj.). || Membre correspondant de l'Institut.
4 (1781, in D. D. L.). Personne chargée de veiller sur un enfant qui fait ses études comme interne dans un établissement.
5 Il (Ch. Bovary) avait pour correspondant un quincaillier en gros de la rue Ganterie, qui le faisait sortir une fois par mois, le dimanche, après que sa boutique était fermée (…)
Flaubert, Mme Bovary, I, I.
CONTR. Antagoniste, différent, discordant, dissemblable, opposé.
DÉR. Correspondance.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • correspondant — correspondant, ante 1. (ko rè spon dan, dan t ) adj. Qui se correspond. Angles correspondants.    Membre correspondant de l Institut. Voy. correspondant 2.    Qui est en rapport. Une civilisation correspondante aux conditions de temps et de pays …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • correspondant — CORRESPONDANT, ANTE, adj. Il se dit Des choses qui se correspondent. Angles correspondans, lignes correspondantes.Correspondant. s. m. Négociant, ou Banquier, qui est en correspondance réglée avec un autre Négociant, ou Banquier, sur des objets… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Correspondant 17 — Données clés Titre original For …   Wikipédia en Français

  • correspondant — Correspondant, [correspond]ante. ad. v. Il n a guere d usage que dans cette phrase. Ce sont deux humeurs qui sont fort correspondantes, peu correspondantes, pour dire, que Ce sont deux humeurs qui ont beaucoup de sympathie, beaucoup de rapport,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CORRESPONDANT — s. m. Négociant ou banquier qui est en correspondance réglée avec un autre négociant ou banquier, sur des objets de commerce. Bon, fidèle correspondant. Il a des correspondants dans toutes les villes de commerce. Son correspondant lui mande que …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CORRESPONDANT — ANTE. adj. Il se dit Des choses qui se correspondent, qui ont entre elles des rapports. Angles correspondants. Lignes correspondantes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Correspondant — Correspondance Pour les articles homonymes, voir Correspondance (homonymie). Enveloppe postée aux États Unis, en 1925. La correspo …   Wikipédia en Français

  • correspondant — m Le journaliste détaché par sa rédaction ou son agence, qui suit l actualité sur le terrain et en rend compte régulièrement. Dans la presse locale, les correspondants sont des personnes rétribuées par la rédaction (pas forcément journalistes)… …   Le langage de la presse

  • Correspondant 17 — Foreign Correspondent    Film d espionnage d Alfred Hitchcock, avec Joel McCrea, Laraine Day, Herbert Marshall, George Sanders.   Pays: États Unis   Date de sortie: 1940   Technique: noir et blanc   Durée: 1 h 59    Résumé    Un journaliste… …   Dictionnaire mondial des Films

  • Correspondant Local De Presse — Pour les articles homonymes, voir Correspondance (homonymie) et CLP. Le correspondant local de presse, connu sous le sigle CLP dans le jargon journalistique, est un type de journaliste chargé de rendre compte de l actualité d une zone… …   Wikipédia en Français